fbpx

Rotin, bambou, osier… Le design au naturel

Fauteuils, chaises, tabourets, tables basses, miroirs, suspensions… Tout le monde s’y met ! Très appréciés dans les années 50 et 60, puis quelque peu oubliés, rotin, bambou et osier continuent à faire leur come-back dans notre décoration intérieure, davantage tournée aujourd’hui vers la nature et les matières naturelles.

Le rotin, le bambou et l’osier ont fait les beaux jours de la Belle Époque, au temps où le mobilier meublait les jardins d’hiver et les verrières. Plus tard, au XIXe siècle, ils séduisent pour leur caractère exotique. On les retrouve après-guerre parce qu’ils offrent alors des matériaux faciles à travailler pour créer un mobilier solide et structural, et surtout peu coûteux. Seule différence notable, le rotin est une liane de palmier alors que le bambou est une tige creuse qui ne peut donc être courbé. L’osier, quant à lui, plus fin et plus léger que le rotin, est essentiellement utilisé pour le tissage. De grands décorateurs et designers des années 50 et 60, tels que Jean Royère, Pierre Jeanneret, Joseph-André Motte, Janine Abraham ou encore Franco Albini et Gio Ponti pour le célèbre éditeur italien Vittorio Bonacina, s’en emparent rapidement dans leurs créations. Mais l’arrivée dans les années 70 du design coloré et des matières synthétiques relègue progressivement ces fibres naturelles dans les greniers.

Quand la déco se met au vert

Il faudra attendre la fin des années 2010 et une certaine prise de conscience écologique pour que les matières naturelles opèrent un retour remarqué dans la décoration d’intérieur. Avec leurs couleurs chaudes et un petit côté décalé, rotin, bambou et osier ont la capacité à se fondre dans toutes les pièces. Et s’invitent à nouveau aussi bien outdoor, dans le jardin ou sur une terrasse, que dans le salon, la chambre ou la salle de bain. Ils se marie aujourd’hui en effet à tous les styles de décoration : scandicraft, bohème chic, vintage, ethnique… Bénéficiant de l’engouement actuel pour le fait-main, du désir d’authenticité et de durabilité des objets, ces matières naturelles surfent sur la tendance du végétal dans l’ameublement.

Des meubles et objets au caractère authentique

Distillés par touches, rotin, bambou et osier apportent ainsi douceur, charme rétro et un zeste de nature au décor. On les aime dans le salon avec une pièce maîtresse comme un fauteuil en rotin aux courbes folles ou une suspension cloche en osier. Dans un couloir, ils peuvent s’afficher au mur avec une collection de miroirs vintage œil, soleil ou sorcière. Des tabourets en rotin sont passe-partout : autour d’une table basse, dans la chambre ou la salle de bain… Bref, on les adopte sans hésiter pour donner un caractère authentique à son intérieur.

Vous aussi, invitez les matières naturelles dans votre intérieur, et laissez-vous séduire par les pièces vintage sélectionnées par Emmanuelle Vidal.