fbpx

René Gabriel

René Gabriel (1899 – 1950) est un précurseur du design industriel français. L’un des premiers à créer dès les années 30 des meubles de série économiques alliant esthétisme, robustesse et sobriété, source d’inspiration d’une génération entière de futurs designers. Élève de l’École Germain Pilon puis de l’École nationale des arts décoratifs, René Gabriel débute comme dominotier en dessinant et en produisant ses propres papiers peints puis s’impose en tant qu’artiste décorateur dans la plupart des Salons et des Expositions internationales de l’entre-deux-guerres. Dès 1927, il débute ses recherches sur la création de meubles de série et propose un mobilier composé d’éléments juxtaposables et superposables. Il en étudie une version économique qu’il présentera en 1934 au Salon des arts ménagers sous l’appellation d’éléments RG. Autre tournant majeur : 1944, date à laquelle le ministère de la Reconstruction et de l’urbanisme lui confie la création de meubles d’urgence. Fervent défenseur d’un mobilier pour tous, René Gabriel imagine alors de nombreux modèles pour les sinistrés en établissant des liens étroits avec l’industrie. Il collabore également avec Auguste Perret pour la reconstruction du Havre. Sa notoriété dans la production en série est grandissante. En 1945, il est nommé président de la Société des artistes décorateurs. Suivront plusieurs années d’enseignement à l’École nationale supérieure des arts décoratifs pendant lesquelles il formera certains grands noms du design français comme Alain Richard, André Monpoix, Joseph-André Motte ou encore Pierre Guariche. En 1950, en hommage à son rôle majeur dans l’histoire du design, les principaux acteurs du Salon des arts ménagers créent le célèbre Prix René Gabriel qui récompensera chaque année pendant plusieurs décennies les créateurs de modèles innovants dans une gamme qualitative et économique.

Voici le seul résultat