Florence Knoll

Florence Knoll (1917 – 2019), née Schust, est une architecte et une designer américaine de renommée internationale ayant largement contribué à la naissance du concept d’architecture d’intérieur et au modernisme du XXe siècle. Très jeune, elle se destine à des études d’art qu’elle débute à l’école Kingswood puis à l’Académie des Arts de Cranbrook, dans le Michigan. Des années pendant lesquelles elle reçoit l’enseignement de l’architecte finlandais Eliel Saarinen et rencontre son fils, Eero avec qui elle lie une solide amitié. Sa formation se poursuit à New York à l’école d’architecture de l’Université Columbia avec entre autres professeurs Charles Eames. Florence Knoll passe également un an à l’Architectural Association de Londres et un an à l’Armour Institute (actuel Illinois Institute of Technology) où elle suit les cours de Ludwig Mies van der Rohe qui a beaucoup d’influence sur son approche du design. Au début des années 40, elle rencontre Hans Knoll, son futur mari, qui dirige une entreprise de meubles à New York. Ils se marient en 1946 et fondent Knoll Associates. Très rapidement, la société devient une véritable légende de l’ameublement associant les plus grands noms du design de l’après-guerre comme Eero Saarinen, Pierre Jeanneret ou encore Isamu Noguchi. En 1951, Knoll devient Knoll International. Un succès auquel participe largement la talentueuse créatrice qui signe plusieurs pièces majeures comme le canapé et le fauteuil Relax. Affichant un sens aigu de l’architecture d’intérieur, Florence Knoll pense et crée progressivement l’essence de la marque avec comme leitmotive de convertir les Américains à l’esthétique moderniste, un style sobre sans ornementation. Certaines de ses propres créations deviendront des icônes du design du XXe siècle grâce à leur intemporalité. Un mobilier vintage aux lignes épurées décliné dans des tons neutres qui s’intègre toujours parfaitement aujourd’hui à nos intérieurs.

Afficher tous les 2 résultats